Condition d’acceptation d’un dossier location : quels sont les critères ?

7 février 2023

Pour choisir un locataire, il faut étudier son dossier de candidature, vérifier les documents, sa solvabilité et les garanties.

Accueil > Agent immobilier > Condition d’acceptation d’un...

Pour choisir un locataire, il faut étudier son dossier de candidature, vérifier les documents, sa solvabilité et les garanties. Tâche chronophage, mais partie intégrante de votre métier de gestionnaire locatif ! Garantme vous rappelle quelles sont les conditions d’acceptation d’un dossier de location.

Avoir un dossier complet 

La première condition d’acceptation d’un dossier de location est bien entendu d’avoir un dossier complet avec toutes les pièces justificatives :

  • Contrat de travail, extrait Kbis, carte étudiante…
  • Trois derniers bulletins de salaire ou deux derniers bilans ou attestation de retraite… à adapter selon le profil du locataire ;
  • Dernier avis d'imposition ;
  • Trois dernières quittances de loyer ;
  • Pièce d’identité.

Vous pouvez aussi demander d'autres documents pour mieux apprécier la solidité du dossier du locataire et de l’éventuelle caution. Pour rappel, depuis le 8 novembre 2015, une liste de pièce justificative a été fixée par décret. Vous ne pouvez pas exiger d’autres documents que ceux figurant sur cette liste, à défaut vous encourrez une amende administrative qui peut atteindre 15 000 € pour une personne morale.

Un dossier complet est indispensable, notamment si le bailleur souhaite souscrire une assurance loyer impayé. En effet, s’il manque des documents, l’assurance n’indemnise pas en cas de sinistre. 

 

🚀 Prêt à simplifier votre gestion locative ? Testez gratuitement la Console Premium Garantme, pendant 14 jours. Faites le bon choix, simplifiez-vous la vie 👇

Form CTA

Vérifier la solvabilité 

Après le dossier complet, la solvabilité est la condition primordiale d’acceptation d’un dossier de location. Vos bailleurs réalisent des investissements locatifs et ont pour la plupart des mensualités à rembourser. Par conséquent, vous devez vérifier que le locataire ait les moyens suffisants pour assurer le paiement du loyer. 

Généralement, un locataire doit percevoir au minimum 3 fois le montant du loyer. De plus, un locataire avec une situation et des revenus stables est à privilégier.

Toutefois, personne n’est à l’abri d’un accident de la vie comme une perte d’emploi, aussi il est conseillé de demander un garant. Les justificatifs à demander à la caution sont identiques et il doit détenir des ressources suffisantes pour prendre en charge le loyer si le locataire est défaillant. 

Contacter les anciens propriétaires

Au-delà, de la solvabilité, une des conditions de location à vérifier est si le locataire est sérieux. C’est pourquoi il est conseillé de contacter les anciens propriétaires afin de prendre quelques renseignements. Que ce soit sur le bon paiement du loyer et des charges, mais aussi sur l’entretien du logement, sans oublier le côté relationnel. Un bon locataire ne se résume pas à ses revenus. Vous pouvez avoir un locataire qui gagne 6 fois le montant du loyer, mais est quand même un mauvais payeur, sans respect pour le logement qu’il loue. Choisir un locataire est aussi une histoire de feeling…

N'hésitez donc pas à conseiller à vos bailleurs de souscrire une assurance détérioration immobilière afin de se prémunir des mauvaises surprises au départ du locataire. 

Assurer le locataire avec une GLI 

Mais la meilleure solution reste de transmettre le dossier à une assurance loyer impayé, comme avec Garantme, qui sera en mesure de vérifier le dossier du locataire ainsi que son éligibilité. 

En effet, plus efficace qu’une caution physique, la GLI permet de protéger vos bailleurs des loyers impayés. Côté gestionnaire, vous n’avez plus besoin de procéder au contrôle du dossier et de la solvabilité du locataire. Garantme vérifie que les conditions pour accepter un dossier de location sont bien réunies. 

En outre, les conditions d’acceptation d’un dossier de location sont plus larges que les GLI classiques, à savoir :

  • Les profils : étudiant (avec ou sans revenus), expatrié (étudiant ou travailleur), jeune actif (salarié ou indépendant), travailleur indépendant, travailleur intérimaire, retraité sans oublier les CDI ;
  • Les ressources : des revenus salariés, des revenus non-salariés, des bourses, allocations et autres bénéfices sociaux, des virements permanents, de l'épargne et autres actifs liquides, des dividendes…
  • Le taux d'effort : plus élevé, il est de 38 % au lieu ses 33,3% habituel. 

En résumé, des conditions d’acceptation d’un dossier de location élargie permettent :

  • De trouver un candidat locataire plus rapidement ;
  • De limiter la vacance locative entre deux locataires ;
  • D’assurer le rendement locatif de vos clients ; 
  • D’augmenter vos mandats de gestion. 

Et en prime, vos dossiers sont vérifiés et vos locataires assurés grâce à une assurance loyers impayés !

Bénéficiez de nos avantages exclusifs aux partenaires

3 500 professionnels de l’immobilier font confiance à Garantme pour leurs produits d’assurance.