Garantie Loyers impayés : combien ça coûte ?

15 avril 2022

Garantie Loyers impayés : combien ça coûte ?

Accueil > Agent immobilier > Garantie Loyers impayés :...

Votre agence immobilière propose des services de gestion locative ? La garantie loyers impayés vous permet de vous protéger contre les locataires mauvais payeurs et de garantir les loyers de vos clients propriétaires. Non règlement des loyers, dégradations immobilières, départ prématuré : les risques sont nombreux lorsque l’on met un bien en location. Mais combien coûte une garantie loyers impayés exactement ? On vous détaille les critères de prix !

Prix moyen de la garantie loyers impayés

Le prix de la garantie loyers impayés dépend de nombreux critères, notamment le montant du loyer à couvrir. En moyenne, son coût représente entre 2,5 à 5 % du loyer annuel (loyers et charges comprises). À titre d’exemple : vous avez un loyer de 500 € par mois avec une garantie à 3 % du loyer par an. Votre assurance GLI vous coûtera alors 180 € par an, c’est-à-dire seulement 15 € par mois.

Saviez-vous que plus de 1,5 million de personnes avouent rencontrer des difficultés tous les mois pour régler leur loyer ? À savoir qu’un loyer est considéré impayé dès le 2e mois non réglé. Certes, souscrire une GLI une dépense non négligeable, mais cette assurance se révèle plus que rentable lorsque l’on voit les sommes à engager ou bien les sommes perdues si les locataires de vos propriétaires-bailleurs vous font défaillance. La garantie loyers impayés est une sécurité attractive et nécessaire pour les agents immobiliers.

Il existe des assureurs qui offrent des cotisations réduites pour la première année de souscription.

Quelles garanties choisir pour sa GLI ?

Les garanties de base

En règle générale, la GLI contient deux garanties de base :

  • La prise en charge des impayés : les impayés incluent le loyer, les charges et les taxes. L’assureur indemnise son client dans la limite des conditions prévues dans le contrat (plafond, durée, etc.). Avant de déclarer un impayé, il faut généralement essayer de régler le litige à l’amiable en envoyant une lettre de mise en demeure. Suite à l’absence de réaction du locataire, il est ensuite possible de déclarer l’impayé à son assureur pour entamer la procédure d’indemnisation.
  • La prise en charge des détériorations immobilières : il s’agit des dégradations locatives causées par le locataire. La compagnie d’assurance indemnisera alors les destructions et dégradations immobilières (en sachant que le mobilier n’est pas couvert par la GLI). Pour être indemnisé, il faut prouver la dégradation grâce à l’état des lieux d’entrée et celui de sortie.

Les garanties optionnelles

Le prix d’une garantie loyers impayés sera ensuite impacté par la présence ou non des garanties optionnelles suivantes, qui font en généralement l’objet d’une surprime :

  • La prise en charge des frais de procédure et de contentieux : de nombreux contrats proposent cette couverture dans le contrat de base, mais ce n’est pas systématique. Vous serez indemnisé par l’assurance de tous les frais liés au recouvrement des loyers impayés et/ou l’expulsion du locataire. Les termes du contrat précisent les actions remboursées (envoi de mise en demeure, remplacement des serrures, honoraires d’huissier, procédure judiciaire, etc.).
  • La protection juridique : aussi appelée garantie recours, on inclut ici tous les autres contentieux potentiels, comme un litige au sujet de la restitution du dépôt de garantie.
  • Le départ précipité du locataire : si le locataire quitte le logement sans respecter le délai de préavis, l’assurance peut prévoir une indemnisation pour les loyers non perçus à cause du départ précipité du locataire.
  • Les vacances locatives : enfin, la garantie loyers impayés peut couvrir les pertes des loyers liées à l’inoccupation du logement si vous peinez à relouer le bien ou si le propriétaire doit faire des travaux après des dégradations. Cette garantie est plus onéreuse, mais elle garantit la perception des loyers pour une durée déterminée.

Les critères à prendre en compte pour choisir la meilleure assurance loyer impayé

Notre premier conseil, c’est de choisir un contrat d’assurance loyer impayé adapté à votre profil et à vos besoins, surtout si vous êtes une agence et que vous allez devoir assurer de nombreux biens. Le coût de votre garantie loyers impayés dépend donc de la formule d’assurance choisie, regroupant les critères cités ci-dessous.

Voici les éléments pouvant influer sur le prix final de votre garantie loyers impayés :

  • Les couvertures demandées : selon les assureurs, les garanties incluses ou optionnelles peuvent varier. En tant qu’agent immobilier, choisissez un contrat qui couvre au moins les loyers impayés et les détériorations locatives, et prenez en option frais de contentieux et de procédures si votre budget vous le permet.
  • Les conditions d’éligibilité locataire : certains contrats imposent des critères d’éligibilité plus stricts que d’autres, ce qui peut devenir un frein dans le choix des locataires. Une assurance GLI avec des conditions relativement souples permet de trouver plus facilement des candidats locataires solvables et éligibles. Pensez également à vérifier le niveau d’exigence quant aux pièces justificatives, qu’elles soient demandées pour souscrire à la GLI ou pour être indemnisé en cas de sinistre.
  • La durée des garanties : une durée de garantie acceptable se situe au moins à 30 mois, mais nous vous conseillons de privilégier une garantie loyers impayés sans limite de temps (en cas de réticence et de mauvaise foi du locataire).
  • Le plafond d’indemnisation : un plafond d’indemnisation est intéressant entre 50 000 € et 70 000 €.
  • Le plafond maximal du loyer assurable : il existe des compagnies d’assurance qui ne garantissent pas les loyers excédant 2 000 € ou 2 300 € mensuels.
  • La franchise : enfin, la franchise GLI représente la durée pendant laquelle les loyers impayés seront à la charge du bailleur (le tout sans pouvoir toucher d’indemnisation), c’est donc un délai de carence qu’il faut prendre en compte.

Coût d’une garantie loyers impayés : ce qu’il faut retenir

Ainsi, une garantie loyers impayés coûte en moyenne 2 à 3 % du montant des loyers assurés. En échange, vous gagnez en sérénité et vous êtes absolument certain de garantir le versement des loyers de vos clients propriétaires. Chez Garantme, nous proposons une assurance GLI sur-mesure pour les agents immobiliers grâce à des partenaires assureurs. Contactez-nous pour en savoir plus !

Bénéficiez de nos avantages exclusifs aux partenaires

1 500 professionnels de l’immobilier font confiance à Garantme pour leurs produits d’assurance.