Écrit par Thomas ● 20/04/21 11:15

Assurance loyers impayés (GLI) : pourquoi passer par une agence ?

Selon l’Union Nationale de la Propriété Immobilière, un impayé de loyer intervient dans 3% des mises en location. Face à cette réalité et afin de réduire les risques de ne pas percevoir les revenus de la location de votre bien immobilier, vous vous êtes décidé à souscrire une GLI, une assurance pour les loyers impayés. Comme toute garantie proposée par une compagnie d’assurance, vous pouvez négocier et souscrire la GLI à titre individuel. Or les agences immobilières proposent également ce type de prestation. De ce fait, la question qui se pose est de savoir laquelle de ces deux options est préférable pour un propriétaire bailleur ? La réponse est sans aucun doute de faire confiance à une agence pour sa GLI. Voici pourquoi.

Agences immobilières: découvrez la nouvelle Garantie Loyer Impayé de Garantme

L’intérêt de souscrire individuellement son assurance loyers impayés

La souscription d’une assurance GLI a titre individuel pour votre location présente certains avantages. Or, ceux-ci sont principalement liés à votre liberté en tant que bailleur.

 

Se passer d’un mandat de gestion locative

Vous souhaitez gérer vous-même votre bail et vous entendez faire de même en ce qui concerne les contrats assurances. Assurer les visites, sélectionner les candidats, rédiger le bail, réaliser l’état des lieux… Vous vous occupez de tout pour avoir la liberté de vos choix, sans contrainte extérieure. Dans ces conditions, la GLI individuelle est l’assurance qu’il vous faut. Car en effet, passer par une agence pour adhérer à cette garantie impose de lui confier aussi la gestion locative de votre bien immobilier.

 

Ne pas subir les conditions du contrat GLI d’une agence

De la même manière, lorsqu’on opte pour une assurance délivrée par un professionnel de l’immobilier, les conditions du contrat GLI sont négociées globalement, pour l’ensemble des souscripteurs. Ainsi, il n’existe que très peu, voire pas du tout, de marge de manœuvre, ce qui peut amener à payer pour des prestations pour lesquelles vous seriez peu ou pas concerné. C’est pourquoi une assurance de loyers impayés négociée et souscrite individuellement peut paraître plus adaptée à certaines locations.

 

Les limites d’une assurance GLI individuelle pour sa location

Toutefois, cette liberté de souscription a un coût qui est parfois non négligeable. 

 

La constitution du dossier

Pour garantir vos impayés de loyers, votre assurance impose ses propres conditions envers votre locataire. Celui-ci doit impérativement les respecter à défaut de quoi vous vous exposez à un rejet de la garantie. Les critères sont plus ou moins contraignants selon les compagnies et concernent notamment les revenus de votre locataire. Mais ce sont souvent leur précision qui permet une couverture réellement complète et efficace. Il est dans tous les cas nécessaire de les respecter avec rigueur. En compléments des éléments relatifs aux revenus, on retrouve généralement les demandes suivantes : 

  • Un bail conforme à la loi ALUR avec clause résolutoire (et clause de solidarité pour les colocations)
  • Une pièce d’identité en cours de validité
  • Une attestation d’assurance habitation
  • Un état des lieux d’entrée
 

Le refus de garantie

Le risque le plus élevé avec la souscription individuelle d’une assurance de loyers impayés et celui de se voir refuser la garantie par la compagnie en cas de sinistre. Il arrive en effet bien plus souvent qu’on ne le pense que les défaillances du locataire ne soient pas indemnisées malgré que le bailleur soit bien titulaire d’une assurance GLI. Cette situation survient lorsque l’assureur soulève, lors de l’examen de la déclaration, des irrégularités dans la constitution du dossier ou dans la mise en œuvre de la procédure par le bailleur : 

  • Pièce manquante ou non-conforme 
  • Bail illégal ou incomplet
  • Absence de relance ou de mise en demeure…

La souscription individuelle d’une GLI demande par conséquent une certaine connaissance du secteur immobilier ainsi qu’une bonne maîtrise des conditions générales du contrat d’assurance.

 

L’assurance d’être indemnisé par une GLI souscrite avec une agence

L’agence, en tant que professionnelle de l’immobilier, est en mesure de vous assurer la prise en charge de vos impayés par la GLI que vous aurez choisie tout en offrant un prix plus compétitif.

 

Un coût attractif

Si vous passez par une agence pour votre GLI, celle-ci peut vous faire bénéficier de son contrat collectif. En contrepartie de la quantité de contrats négociés par l’agence, l’assureur propose un tarif plus avantageux qui est de l’ordre de 2 à 3% environ du montant du loyer annuel contre 5% pour les adhésions particulières. Le montant des primes varie bien entendu suivant les prestations choisies. Dans tous les cas elles peuvent être déduites de vos revenus locatifs.

 

La sélection des dossiers

L'intérêt de passer par une agence demeure également dans la gestion du dossier qui vous permet d’éviter totalement le risque de refus de garantie. En premier lieu, l’agence prend en charge la sélection des candidats en adéquation avec les exigences de l’assurance des loyers impayés souscrite puis elle s’occupe de constituer un dossier en bonne et due forme. Les erreurs sont ainsi évitées grâce à une parfaite maîtrise du professionnel de l’immobilier. Par ailleurs, quand bien même il y aurait des risques ou des difficultés, ceux-ci relèvent de la responsabilité de l’agence et non du bailleur souscripteur de la GLI.

 

Conclusion 

Vous avez pris la bonne décision. Adhérer à une assurance de loyers impayés est indispensable. Mais passer par une agence immobilière pour adhérer à une GLI est le meilleur moyen de conforter cette décision et mettre ainsi définitivement de côté les risques d’impayés. Nous vous conseillons toutefois de prendre le temps de comparer les propositions afin de souscrire l’assurance qui correspond le plus à vos besoins. Il s’agit notamment de vérifier le montant total des loyers par sinistre, le montant maximum par mois, les dégradations immobilières concernées, la protection juridique, les frais de contentieux, la franchise… Si le prix demeure un critère décisif dans le choix de la GLI, la couverture reste l’intérêt central de l’assurance que vous vous apprêtez à souscrire.

Bailleurs ? Sécurisez vos revenus avec la GLI