Écrit par Thomas Reynaud ● 02/05/19 17:13

Louer un logement sans garant : les précautions à prendre

Vous êtes étranger et recherchez un logement étudiant sans garant car vous ne connaissez personne en France ? Vous avez un contrat précaire mais personne pour vous garantir, et vous savez que louer un appartement en CDD sans garant est compliqué ? Ou vous disposez d’un CDI mais vos revenus sont trop faibles au regard du montant du loyer ?

Louer un logement sans garant : précautions

 

Effectivement, la situation peut paraître compliquée quand on sait que les propriétaires ont tendance à éviter les locataires « à risque ». Ceci réduit indubitablement la quantité de biens sur le marché auxquels vous pouvez prétendre.

Vous estimez donc ne pas avoir d’autre choix que de trouver un propriétaire qui accepterait de mettre en location son logement sans exiger de garant !

 

Louer sans garant, une fausse bonne idée ?

Lors de la mise en location de son bien, le bailleur n’est pas légalement tenu d’avoir recours à une caution. Ce n’est qu’un choix de confort supplémentaire pour s’assurer d’être payé de ses loyers, charges ou réparations locatives. Mais c’est une demande extrêmement courante, acceptée par les candidats à la location, et qui n’affecte en rien leur nombre.

Contre toute attente, vous finissez par trouver une location sans garant : le propriétaire se satisfait de vos revenus, aussi faibles soient-ils. C’est alors qu’on peut s’interroger : pourquoi renoncerait-il à un garant vers qui il pourrait se retourner en cas de défaillance du locataire ?

Le bien présente un défaut

En premier lieu, il faut se renseigner attentivement sur le bien et son environnement pour éviter les mauvaises surprises. Il se peut que le propriétaire, conscient de l’importance d’un inconvénient, renonce à être exigeant envers son locataire. On peut prendre comme exemple un voisin fan de batterie : le bailleur vous ferait visiter en son absence.

Un défaut peut aussi être qualifié de « vice caché » lorsqu’il rend le logement impropre à sa destination et qu’il est non apparent, même après quelques vérifications d’usage. Le propriétaire encourt alors une condamnation : soit la résiliation du bail soit des indemnités de réparation.

 

Le bailleur est malhonnête

Certains bailleurs sans scrupules cherchent à contourner les lois pour leur profit, et ce sur le compte de locataires en position de faiblesse. À la question : « qu’est ce qui pousse un bailleur à louer son bien sans garant ? », la réponse est souvent l’appât du gain.

En effet, le bien loué doit respecter certaines normes de surface, de santé, de sécurité et de confort (voir notre article : « Tout savoir sur le bail de location »). Si ce n’est pas le cas, la mise aux normes est parfois onéreuse. C’est pourquoi certains locataires préfèrent louer tout de même sans faire de travaux. La contrepartie sera alors de louer sans garant, sachant que le locataire sera déjà très heureux de trouver un toit !

 

Louer sans garant : attention aux arnaques !

Parfois, un bailleur honnête peut être arrangeant en n’exigeant pas forcément une garantie : question de confiance. Parfois aussi, il semble accommodant, mais va tout de même assurer ses arrières ou vous piéger.

Les clauses illégales

La première des choses à faire lorsqu’on vous propose une location sans garant est de bien lire le contrat de bail avant de le signer. Certains bailleurs peuvent, en échange de cette faveur, insérer des clauses illégales dans le bail, moins favorables au locataire.

Outre les clauses relatives à l’usage du bien ou à la résiliation du bail, le contrat peut prévoir des dispositions financières abusives telles que, par exemple :

  • Le propriétaire peut prélever discrétionnairement sur le dépôt de garantie des indemnités pour violation des clauses du bail, sans justificatif ni accord.
  • La responsabilité du bailleur est transférée au locataire concernant les frais relatifs aux installations d’eau, gaz ou électricité.
  • Le preneur prend à sa charge les frais de conclusion du contrat ou de son renouvellement, de relance, d’envoi des quittances...
  • Le bailleur peut prélever directement le loyer sur le salaire du locataire, ou impose l’ordre de prélèvement automatique.
  • Il impose la souscription d’un contrat de location d’équipement

 

Les signes qui doivent vous alerter

Par ailleurs, il faut rester vigilant pour éviter les arnaques. Certains comportements peuvent être des signes avant-coureurs de mauvaises surprises. En voici quelques exemples :

  • L’offre paraît trop belle pour être vraie : le loyer est faible pour un logement bien trop alléchant.
  • On vous réclame un montant de réservation pour vous assurer d’avoir le logement.
  • La communication ne se fait que par mail ou téléphone et vous devez verser le 1er loyer et le dépôt de garantie sans avoir visité le bien, simplement sur la base de photos.
  • Vous devez transmettre préalablement vos coordonnées bancaires.
  • Propriétaires absents, mails type, mandat cash...

 

Soyez attentifs, surtout lorsque la location ne passe pas par une agence immobilière qui est tenue de respecter la législation.

 

Choisissez la sécurité : la garantie Garantme

Pour toutes ces raisons, nous ne saurions trop vous conseiller d’opter pour la sécurité et de privilégier la location avec garant. Mais parfaitement conscients de la difficulté que cela représente, Garantme propose une solution pour toutes ces personnes au profil atypique.

Après avoir analysé votre sérieux et votre solvabilité sur la base de votre dossier constitué en ligne, elle vous délivre une caution solidaire. Tous vos revenus ou ressources sont prises en compte et étudiés par un algorithme de prise de risque.

Dans les 24H suivant le dépôt de votre dossier, une garantie MMA IARD ou GALIAN Assurances vous sera délivrée pour un montant de 36.000€ de loyers impayés.

 

La garantie Garantme est très simple à mettre en place :

  • Un certificat d’éligibilité à la caution vous est remis à présenter au bailleur
  • Une fois l’accord du bailleur, vous réglez les frais (3,5% du montant du loyer)
  • La caution est directement adressée au bailleur

 Nouveau call-to-action

 

Lorsqu’on parle de garant, on pense trop souvent à une personne physique. Malheureusement, certaines personnes n’ont pas de proches sur qui s’appuyer. Garantme leur permet de se loger.

Catégories : location, Locataire