Écrit par Thomas Reynaud ● 06/09/19 11:11

Obtenir la location d'un appartement sans garant : c'est possible ?

Réussir à décrocher la location d’un appartement sans garant peut vite s’avérer préoccupant. Surtout quand on sait que 90% des bailleurs exigent un garant pour leur logement.

Obtenir la location dun appartement sans garant cest possible _ (1)

Certaines situations compliquées amènent tout naturellement à penser à cette configuration. Lorsqu’on est étranger sans connaissance en France, par exemple, un logement étudiant sans garant semble être la seule solution envisageable. Ou quand on est à la recherche d’une location sans avoir un CDI, qui serait disposé à se porter garant ?

>>> Garantme se porte pour vous même sans CDI : En savoir plus ! <<<

Les personnes qui investissent dans l’immobilier locatif préfèrent s’entourer de garanties et minimiser les risques. C’est pour cette raison qu’elles demandent aux locataires de trouver un garant pour leur location. Même s’il ne s’agit pas d’une obligation légale, cette pratique extrêmement courante est acceptée par tous.

Malgré cela, certains propriétaires proposent tout de même une location sans garant. Ce qui soulève des interrogations justifiées : pourquoi renonceraient-ils à réclamer une caution solidaire, ou seulement une caution simple ? Pourquoi accepter un locataire avec des revenus incertains sans même exiger un garant vers qui se retourner en cas de défaut de paiement ?

Donc oui, obtenir la location d'un appartement sans garant, c'est possible. Mais il est nécessaire de savoir ce que cela implique pour le locataire.

Comprendre les motivations du bailleur

Avoir un garant pour sa location, obligatoire ou pas, c’est avoir une assurance supplémentaire d’être payé des dettes de son locataire (loyers, charges ou réparations locatives). C’est une crainte en moins, notamment lorsqu’il s’agit d’un investissement pour le particulier. Car celui qui décide d’acheter un bien pour augmenter sa future retraite n’a pas les mêmes contraintes financières qu’une société foncière.
De ce fait, si le bien objet de la location sans garant appartient à un bailleur particulier, qu’est-ce qui peut l’amener à louer sans garantie ? Ce choix est personnel. Que ce soit la tentation de percevoir un loyer plus élevé ou par pure implication « sociale », il serait intéressant de connaître la raison du propriétaire.

Nouveau call-to-action

Bien se renseigner sur le bien et l’environnement

La première raison qui pourrait pousser un propriétaire à accepter de mettre son bien en location sans garant, c’est que celui-ci a une faiblesse, voire une irrégularité. Il tente alors de la dissimuler. Par exemple, quand la soufflerie d’un local professionnel voisin émet un bruit insupportable toute la semaine, sauf le samedi, il fait visiter le week-end... Cela peut être également un défaut lié à une remise aux normes coûteuse et qu’il ne veut pas faire. Les marchands de sommeil en sont la preuve.

Pour éviter tous ces désagréments, il est utile d’être extrêmement vigilant lors des visites.

 

Bien lire le contrat de bail avant de le signer

La location d’un appartement sans garant peut tout autant engendrer des clauses illégales dans le bail. Certes le bailleur ne demande pas de caution, mais il impose des mentions qui n’ont rien à faire dans un contrat de location. Cela peut être :

  • Les frais d’installation d’eau, d’électricité ou de gaz sont à la charge du locataire qui en devient responsable,
  • Le locataire est facturé de frais de conclusion de contrat de bail, de relances...
  • Le bailleur est autorisé à prélever le loyer sur le salaire du preneur
  • Des frais peuvent être prélevés sur le dépôt de garantie sans justificatif ou accord du preneur...

Là encore, une lecture consciencieuse du bail est de mise : l’absence de garantie ne justifie pas l’illégalité.

Rester vigilant

Pour éviter les mauvaises surprises et les arnaques, il suffit aussi parfois d’être attentifs à certains signes simples. Par exemple, une annonce présentant un logement très attrayant, avec un loyer en-dessous du prix du marché, ne peut pas être honnête. De même, toutes les demandes préalables de versements de réservations, de coordonnées bancaires... sont des pièges à éviter. Idem pour les propriétaires qu’on ne voit jamais.

Il faut avoir à l’esprit qu’en étant un peu aux aguets, on peut éviter une quantité importante de soucis.

 

Opter pour la sécurité et privilégier une location avec garant

La location d’un appartement sans garant s’avère risquée, ou tout du moins source à problème. Mieux vaut donc choisir raisonnablement un logement qui exige la présentation d’un dossier de garant de location.

De prime abord, cela peut paraître compliqué car lorsqu’on cherche une personne pour se porter caution, on pense à un proche, c’est-à-dire à une personne physique. Or, cela peut-être une personne morale, c’est-à-dire une entreprise. Celle-ci devra tout simplement justifier de sa solvabilité.

Il existe par ailleurs la possibilité de vous adresser à votre banque qui pourra vous délivrer une caution bancaire d’un an. La seule condition contraignante est de séquestrer sur un compte bloqué la somme correspondant à 12 mois de loyer.

 

Éviter les mauvaises surprises : choisir Garantme

La relation bailleur/locataire se joue essentiellement à la confiance : le premier souhaite percevoir régulièrement ses loyers et le second jouir du logement paisiblement. Mais la difficulté consiste principalement à convaincre le bailleur qu’avec ce locataire-là, il n’aura aucun problème de paiement. C’est là que Garantme entre en jeu. Consciente que trouver un garant pour la location est chose compliquée pour de nombreux candidats, elle leur propose une solution.

En effet, Garantme s’engage auprès du bailleur. Elle délivre au locataire une caution solidaire, sans carence ni franchise, pour un montant de 36.000 €, garantie par GALIAN Assurances et MMA IARD. Le principe est simple : après une inscription en ligne de quelques minutes, un algorithme d’analyse de risque étudie le dossier du candidat de manière approfondie et un logiciel de certification valide toutes les pièces justificatives de ressources.

Garantme permet ainsi au locataire de disposer d’un garant pour son logement pour un coût de 3,5% du montant du loyer annuel.

Nouveau call-to-action

En somme, la location d’un logement sans garant est possible. Elle peut être une solution à condition que le bailleur soit de bonne foi. Mieux vaut privilégier une location qui réclame un garant et s’adresser à Garantme, quand bien même vous penseriez que votre dossier sera rejeté.

Catégories : Trouver un garant