Écrit par Thomas Reynaud ● 21/06/19 15:41

Location d'appartement : Que faire quand on exige plusieurs garants ?

Vous avez trouvé le bien de vos rêves et un membre de votre famille s’est même dit prêt à se porter garant pour votre location. Toutes les planètes semblaient alignées et vous commenciez déjà à prévoir l'emménagement. Malheureusement, le propriétaire exige un second garant pour la location de l’appartement… Voilà qui corse l’affaire...

plusieurs-garants-location-appartement

Rencontrer un problème de garant lors d’une location d’appartement est hélas monnaie courante. Le pire qu’il puisse vous arriver est d’apprendre qu’il faut un ou plusieurs autre(s) garant(s) alors que l’affaire semblait conclue. Malgré votre dossier en béton, le propriétaire est en droit de vous demander plusieurs garants, bien que rien ne l’y oblige. Dans le cas où vous ne disposez d’aucun garant, cela complique encore davantage la situation.

Mais pas de panique, car il existe des solutions selon les cas de figure. Que vous ayez déjà un garant ou pas, votre cause n’est pas perdue (loin de là). Vous trouverez peut-être un (autre) proche, une banque ou un organisme de garantie solidaire et indivisible pouvant se porter garant pour vous.

Découvrez nos conseils pour résoudre votre situation.

 

Vous avez déjà un garant ? Plus qu’un à trouver !

Pour rappel, les propriétaires exigent généralement que votre garant réside en France et qu’il soit en mesure en couvrir votre loyer si besoin. Ce n’est pas tout : un garant doit (souvent) être employé en CDI et percevoir un revenu supérieur à deux voire trois fois le montant du loyer. Mais tout cela, vous le savez déjà puisque vous disposez d’un garant. Si tel n’est pas le cas, rendez-vous à la partie suivante. 
Trouver deux garants pour une location est littéralement deux fois plus complexe que de n’en trouver qu’un seul : le calcul est simple, la situation l’est moins. Même si votre garant respecte tous les pré-requis imposés par le bailleur, ce dernier est tout à fait en droit de vous refuser la location s’il en exige un deuxième.

 

Vous n’avez aucun garant ? Il va falloir en trouver (au moins) deux...

Commençons par les rappels de base si vous ne disposez d’aucun garant. De quoi s’agit-il ? Cette personne physique ou morale s’engage à se porter caution simple ou solidaire. Dans le premier cas, la caution est sollicitée par le bailleur si le défaut du locataire est suivi de l’échec du recouvrement. Le garant peut également se porter caution solidaire, c’est à dire qu’au moindre défaut de paiement, le bailleur peut se tourner vers le garant. Chaque propriétaire/bailleur est libre de fixer ses propres règles concernant les caractéristiques de votre ou de vos garant(s).
Si vous disposiez d’un (ou de plusieurs) garant(s) mais qu’il(s) vous fait(font) faux bond, vous repartez alors à zéro. Retrouver un garant n’est pas chose aisée et vous aviez peut-être déjà eu du mal à en trouver un premier. Alors trouver un nouveau garant risque d’être vraiment compliqué.

Plusieurs options s’offrent à vous si vous ne parvenez pas à mettre la main sur une personne acceptant de se porter caution solidaire ou classique. Se porter caution à plusieurs est une idée qui mérite d’être étudiée dans le cas notamment d’une colocation. Attention cependant, car le propriétaire est en droit de refuser.

Peut-être que se rapprocher de votre entreprise est aussi une piste à explorer. Votre employeur garant pour une location, vraiment ? Avec l’accord de celui-ci et la validation du bailleur, c’est une solution envisageable, mais pas toujours évidente à demander.

Souvent, la quête des garants commence par chercher un membre de sa famille ou un proche. Mais est-ce vraiment la meilleure solution, bien que ce soit celle qui vient le plus facilement à l’esprit ?

 

Solliciter un (autre) proche, une fausse bonne idée ?

Bien souvent, c’est un proche du milieu familial qui se porte garant : en général les parents ou les grand-parents. Mais cette solution au demeurant si évidente, bien que parfois efficace, demeure fragile pour plusieurs raisons.

Premièrement, il faut noter que votre proche engage son patrimoine personnel en acceptant de devenir votre garant, si aucune mention n’indique le contraire. L’engagement est donc conséquent et peu rassurant pour lui. Demander une telle faveur à un membre de votre famille pourrait également nuire à votre relation. S’il accepte, vous deviendrez - dans une certaine mesure - dépendant(e) de lui. A l’inverse, en cas de refus de sa part, votre lien pourrait se détériorer sur le long terme.

Imaginez le pire (mais probable) scénario : la situation financière ou professionnelle de votre garant se dégrade et il n’est plus en mesure de payer en cas de besoin. Si la caution devient insolvable, le propriétaire peut dire adieu à l’assurance de récupérer ses loyers... Qui plus est, n’abordez pas un proche qui ne fait pas partie de votre famille d’un air trop confiant : la personne risque en effet de se montrer réticente.

L’un de vos proches se porte déjà garant pour vous ? C’est déjà une bonne nouvelle, mais en convaincre un autre pourrait bien s’avérer épineux. La banque est une autre solution intéressante, mais qui comporte sa part de positif comme de négatif. Pour faire le bon choix, n'hésitez pas à consulter notre article "Comment bien choisir son garant pour une location de logement".

 

Se rapprocher d’une banque, une solution peu accessible

La caution bancaire n’est pas proposée par toutes les banques mais elle peut être envisageable. La principale contrainte ? Autant de mois de loyers que couvre la caution sont séquestrés depuis votre compte bancaire… c’est donc une solution accessible pour les locataires ayant “quelques” économies. Entre contrainte de moyens, frais de gestion et lourdeur administrative du dossier, mieux vaut ne pas se tourner vers cette alternative si le temps manque, comme souvent.

Les négociations sont en cours mais le temps presse, le bailleur vous prévient qu’il a reçu d’autres propositions intéressantes et que l’appartement va bientôt être loué à quelqu’un d’autre. Dans ce cas, plus qu’une solution pour sauver la mise : faire appel à Garantme pour obtenir rapidement un garant se portant caution solidaire.

Nouveau call-to-action

Demander à Garantme, la solution idéale et rapide

Il existe une dernière solution qui elle, minimise les risques de mauvaise surprise. Plus sûre plus sécurisée, la caution Garantme vous octroie une acte de cautionnement solidaire rapide et solide. Si vous ne parvenez pas à trouver un garant (ou plusieurs), Garantme est là pour vous aider et vous permettre d’accéder à un logement sans difficulté et vous accompagne dans vos démarches auprès du bailleur.

Garantme se porte garant pour vous : Notre garantie locative fournit à votre propriétaire toutes les garanties nécessaires . Nous le rassurons sur le fait que quelles que soient les circonstances, vous serez en mesure de payer votre loyer tous les mois. Cela est (très) important, puisque c’est le principal point qui inquiète tout bailleur. C’est d’ailleurs pour cette raison que plusieurs garants sont parfois demandés : la réassurance.

Une fois votre défaut de garant pour la location de l’appartement résolu grâce à Garantme, vous n’avez plus qu’à vous installer dans votre nouveau chez-vous en toute tranquillité.

Catégories : Trouver un garant